Configurer un dispositif de signalement pour drone en DIY

alphatango1

Je ne vais pas entrer dans les méandres de la législation pour les drones, mais pour faire simple, tout drone de plus de 800g devra être équipé au 31 décembre 2020 d’un dispositif de signalement électronique. Si vous possédez comme moi un appareil ne pouvant se conformer à la législation par une simple mise à jour du firmware, vous devez passer par l’option du dispositif externe !
Et là plusieurs solutions existent, payantes bien entendu, et relativement onéreuses au rapport de la taille du dispositif…

Bref c’est le moment de se pencher sur les version DIY et là le site Hélicomicro nous propose une solution avec cet article :

Sauf que même si c’est très bien expliqué, ça peut être un peu complexe a faire soit même, j’ai donc décidé d’en faire une tutoriel simplifié qui a fonctionné pour moi

Ce dont vous aurez besoin :

  1. Un module TTGO T-Beam
    https://www.amazon.fr/gp/product/B07SFVQ3Z8/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o08_s00
  2. Une batterie 18650 pour alimenter le module
  3. Le code disponible sur cette page : https://www.airbot-systems.com/free-downloads/
  4. le logiciel Platformio disponible sur https://platformio.org/platformio-ide
  5. Visual Studio Code (https://code.visualstudio.com/)
  6. Git (Platformio me l’a demandé, ne me demandez pas trop à quoi ça sert…) qui est lui dispo ici : https://git-scm.com/download/win

Toutes les informations sont disponibles je le rappelle sur l’excellent site Helicomicro (non aucun action chez eux, mais ils sont très bon dans leur domaine)

On installe ce dont on a besoin pour travailler

N’étant pas du tout habitué à la plateforme VsCode ou plateformio, j’ai suivi les instructions de Claude Emery  :

  1. On installe Visual Studio
  2. Une fois installé vous lancez l’application et vous cliquez sur l’icône extensions [CTRL+Shift+X]
    cherchez directement dans le moteur de recherche « platformio », installez l’extension

  3. Dézippez l’archive que vous avez téléchargé en B (full_package_DroneID_FR.zip), je vous conseille de vous créer un dossier spécifique ou vous voulez, perso j’ai mis ça dans mes documents dans un sous-dossier « drone » pour m’y retrouver plus facilement.

Dans ce dossier on va retrouver 4 sous dossiers, celui qui va nous intéresser ici se nomme « TTGO_T_BEAM »

Il existe certainement d’autres méthodes, pour ouvrir le dossier qui nous intéresse mais j’ai simplement utilisé le menu « open folder » de VSCode

recherchez le dossier « TTGO_T_BEAM »

L’interface se divise en 5 parties :

  1. la barre d’activité regroupant l’explorateur de fichiers, la recherche, les outils de contrôle et débogage,
  2. vos fichiers avec leur arborescence,
  3. le contenu du fichier sélectionné en 2
  4. la fenêtre du terminal,
  5. la barre des outils de compilation, d’envoi, de nettoyage et la fenêtre de moniteur.

A ce stade vous avez l’environnement qui doit être prêt, mais il faut modifier quelques valeurs dans certains fichiers. Ceux-ci sont regroupés sans le dossier « SRC »

Dans l’explorateur (2) sélectionnez le fichier « droneID_FR.h »

En ligne 35 modifiez la valeur « ILLEGAL_DRONE_APPELEZ_POLICE17 » par ce que vous voulez, moi j’y ai mis mon identifiant drone Alphatango du type « ABC-FR-12345 »

Ouvrez le fichier « LilyGo-T-Beam.ino »

En ligne 45 modifiez « ILLEGAL_DRONE_AP » par ce que vous voulez, j’ai mis « drone » + mon numéro d’enregistrement DGAC du type « ED0000 » = « drone_ED0000 »

En ligne 52 il faut également modifier la valeur Drone_id[]

Obtenir le code d’identification

Là ça se complique un peu car cet ID va vous être fourni par le site Alphatango et se présente tous la forme d’une code de 30 caractères codant votre Trigramme, un code de « modèle » et un numéro de série.

Attention, ce trigramme doit être officialisé par la DGAC et demandé via le formulaire CERFA 15960*01

Je vous laisse remplir la partie administrative, en proposition d’identifiants vous pouvez proposer 3 trigramme, je vous donne le miens par exemple (qui ne peut donc plus être utilisé par personne d’autre) : DJP (comme Drone Jerome Pouille), libre à vous d’imaginer n’importe quoi pourvu qu’il y se compose de 3 caractères.
Vous envoyez ce document à l’adresse indiquée en bas de la page (dsac-nav-drones-bf@aviation-civile.gouv.fr) et vous n’avez plus qu’à attendre leur retour et le document d’attribution de trigramme. Il se peut qu’ils vous demandent quelques informations sur votre dispositif en complément, dans mon détail j’ai rajouté un lien vers la page de Hélicomicro en haut de page pour leur détailler le dispositif.

Direction Alphatango

Une fois votre trigramme attribué vous allez sur Alphatango, dans l’onglet « mes aéronef » vous allez retrouver l’ensemble de vos aéronefs, cliquez sur celui que vous voulez (l’identifiant peut être commun à plusieurs aéronef à condition de ne n’utiliser qu’un seul dispositif) et allez dans la partie « Signalement électronique » puis « editer »
validez comme suit :

L’identifiant est une liste de choix ou vous retrouverez VOTRE trigramme, attention de bien prendre celui qui vous a été attribué et pas un autre sous peine de sanction en cas de contrôle !

Dans la deuxième case vous avez 3 caractères a mettre comme « modèle »

Enfin dans la troisième case un numéro de série, j’y ai mis le numéro de série de mon phantom 4, sans le 0 du début.

Une fois validé le site vous redirige vers la page de votre aéronef, avec cette fois-ci un identifiant complet de 30 caractères. C’est ce code qui est a copier

Dans mon cas ayant 2 drones l’ID de signalement est identique pour les deux

Retour dans le fichier « LilyGo-T-Beam.ino » à la ligne 52, vous remplacez  « ILLEGAL_DRONE_APPELEZ_POLICE17 » par votre identifiant à 30 caractères.

Dernier fichier à modifier : « board_def.h », le fichier de configuration de la carte.

Sur votre carte TTGO sera indiqué une version à côté de la prise antenne, (moi j’ai la V1.1)

capture écran d’une carte version 1.0

J’ai donc modifié comme suit le fichier board_def.h (// Désactivant le code de la ligne) :

//#define T_BEAM_V07
#define T_BEAM_V10

A ce point de l’opération vous devez avoir tout paramétré pour lancer la compilation du code.

Pour compiler le code vous cliquez sur en bas de l’écran de Vscode. Si tout se passe bien vous devriez avoir dans le terminal un résultat similaire à ceci

S’il vous indique un message d’erreur du style « Git » manquant, c’est que vous n’avez pas installé tous les logiciels requis en début de processus (pensez à redémarrer votre ordinateur)

Uploader le code vers la carte

A l’usage je me suis rendu compte qu’il fallait aussi vérifier dans le fichier « platformio.ini » la configuration du port pour uploader le code sur la carte sous peine d’avoir un message d’erreur au moment de l’ouverture du port.

Encore faut-il trouver le bon port !

Pour ça j’ai trouvé un code qui scanne les ports disponible

Cliquez sur dans la barre du bas puis entrez « platformio device list »

Vous allez avoir un résultat comme la capture ci-dessous (pensez à supprimer les autres connecteurs USB comme une liaison à un ordinateur de plongée par exemple sinon vous allez avoir plusieurs ports…), moi j’ai « COM4 »

Dans le fichier « Platformio.ini » j’ai donc changé les lignes suivantes

;upload_port = /dev/ttyUSB*
;monitor_port = /dev/ttyUSB*
upload_port = COM4 
monitor_port = COM4

Donc maintenant on a théoriquement terminé, reste à uploader vers la carte le code compilé, ce qui se fait à l’aide de l’icône  tout simplement !

Après un petit temps d’upload vous devriez avoir l’information « [SUCCESS] took xx.xx seconds »

Et c’est terminé !

Pour vérifier scannez le wifi avec votre téléphone ou votre ordinateur, vous trouverez un nouveau réseau du nom que vous avez indiqué.

Vous pouvez également vérifier que le code de la carte fonctionne en utilisant le « serial monitor ».
J’étais à l’intérieur au moment de faire la capture, le GPS n’a donc pas été en mesure de s’initialiser correctement, mais en extérieur ça fonctionne !

En espérant que ce petit tutoriel vous permette de concevoir votre dispositif d’identification autonome, j’ai seulement tenté de compiler les informations que j’ai glané sur internet pour y arriver. N’étant pas un habitué de cette carte et de sa programmation je ne pourrais trop vous dépanner en cas de soucis, mais vu que j’ai réussi en utilisant strictement la méthode ci-dessus, vous devriez y arriver sans trop de soucis, en tout cas n’hésitez pas si besoin.

Comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.